Je sais que je vais en contrarier beaucoup mais il faut impérativement que vous soyez au courant avant que ça ne vous tombe sur le coin du nez.

Moi, toi et plein d’autres copinautes, avons choisi le merveilleux statut d’auto-entrepreneur gentiment mis en place par le précédent gouvernement sous prétexte d’aider les gens restés sur le bord de la route à retrouver une petite activité pas trop compliquée à gérer, et par la même occasion faire sortir ces personnes des chiffres du chômage.

Le deal est le suivant : pas de chiffre d’affaires = pas de charges. OK. Mais aussi pas de TVA donc on ne la récupère pas, pas de possibilité de déduire les frais de fonctionnement, 12 % de charges si activité commerciale, 21 % et quelques si activité de services. Bon, jusque là, ça se tient à peu près.

Là où ça se gâte c’est qu’on vous a probablement dit au moment de la création que vous étiez exonéré pendant trois ans de la CFE, comprenez Cotisation Foncière des Entreprises et effectivement pendant trois ans rien à signaler. Oui mais voilà, cette année est la quatrième…

J’ai donc reçu le fameux "Avis d’imposition cotisation foncière des entreprises, taxe pour frais de chambre de commerce et d’industrie, taxe pour frais de chambres de métiers et de l’artisanat et imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux". Yeah.

Somme à payer = 508 euros. Avant le 17/12/2012. Joyeux Noël.

En clair cette taxe foncière correspond au fait d’utiliser un demi m2 de ma table de cuisine pour faire ma paperasserie et poser mon PC. Pour mémoire, pour le simple fait d’être propriétaire de ma maison je paie DEJA une taxe foncière conséquente tous les ans en plus d’une taxe d’habitation. Et lors de l’achat de ladite maison, l’état s’est déjà bien servi sur les frais de mutation appelés communément frais de notaire qui n’en sont pas en fait, les émoluments du notaire ne représentant que très peu sur l’ensemble.

Cette taxe sert aussi à rémunérer les diverses chambres de commerce, d’industrie, d’artisanat de tous les frais que je leur occasionne et aussi sûrement pour ne même pas avoir su m’établir une carte professionnelle ces deux dernières années, je fonctionne toujours avec celle reçue par miracle en 2009.

Après avoir appelé mon centre des impôts pour plus d’explications, j’ai eu confirmation que cette taxe est comme son nom l’indique forfaitaire, quel que soit le chiffre d’affaires dégagé par l’entreprise. Donc que tu dégages 2000 euros par an ou 25 000, même punition même motif. Il parait que je suis même chanceuse car la commune d’à côté c’est 750 euros dis-donc !

Elle est pas belle la vie de modeste petit auto-entrepreneur ? Pleine de surprises !

 

impots

 

Edit de 17 h 30 :

Comme quoi la petite communauté des blogs est une sacré source d'infos, l'éxonération de cette taxe est prolongée de 1 année supplémentaire. La décision date d'aujourd'hui, lisez ici !

Merci Nyse !!!!