Voilà, on va dire ça.

Parce que côté semaines passées, on va dire que cela aurait pu être mieux, mais bon. Pas mal de soucis avec le Mignon qui a été opéré une quatrième fois hier après que sa broche se soit de nouveau cassée. Son os a décidé de ne pas fabriquer de cal car trop abimé par la morsure, donc inerte sur toute une partie, il a fallu lui faire une greffe osseuse et mettre tout un attirail en feraille dans sa patte pour réparer les dégats. On repart donc de zéro encore une fois et les deux mois à venir seront comme les deux mois passés, compliqués, avec un déménagement au beau milieu.

Pour celles qui m'ont posé la question, le pitbull continue sa petite vie tranquillement chez lui, et est en parfaite santé... No comment. Sinon je m'énerve.

Sinon, côté déménagement donc, histoire de mettre un peu de piment dans nos vies déjà si peu remplies, la signature de la maison est retardée pour cause de notaire de nos acheteurs n’ayant rien fichu pendant deux mois et qui se réveille soudain trois semaines avant la vente… Je le zigouille tout de suite ou bien… Oui, je l’ai zigouillé, ça a ronflé. Mais on a quand même pris une semaine dans la vue ce qui nous oblige à revenir trois jours après être partis pour signer. C'est vrai qu'on n'aura que ça à faire.

Je te parle de la banque qui essaie de nous gruger au passage aussi ? Non, je ne t’en parle pas, ça risque de me re-énerver. Une banque reste une banque, sont pas là pour t’aider quoi qu’ils en disent. Le bon sens n’est pas près de chez moi. Il a l’air drôlement loin même.

Donc, ici pas de sapin, pas de guirlandes ni de boules, car à l’heure où vous sortez toutes vos décorations de Noël de vos cartons, moi au contraire je les mets en carton. A part une petite guirlande de maisonnettes offerte qui me tient particulièrement à coeur, merci à toi ma chère Sylvie. Quant aux cadeaux, ben heureusement que mon gentil Mari s’y est collé cet après-midi sinon c’était le grand néant cette année.

Le décor ici ressemble à un entrepôt sur les docks, des murs de cartons commencent à nous entourer et comme dirait ma mère « ça manque de déco ici… ». Tu m’étonnes… ça ne ressemble plus à rien et bizarrement je m'en fiche. Et le pire c’est qu’on sait que ça va durer un moment parce qu’on n’a pas du tout l’intention d’ouvrir tous les cartons dans notre maison en location (pas fous hein…), des fois qu’on trouverait la perle rapidement. Tss tss, on peut rêver. OK j’avoue avoir gardé sous la main quelques compotiers et globes histoire de ne pas être complètement traumatisés à l’arrivée, mais vraiment un peu quoi. Et puis je fais confiance aux brocantes locales pour me fournir au cas où je craquerais ;-))  !

Malgré tout ça tu sais quoi ? Je suis contente de partir, de laisser cet endroit, cette maison et cette région. J’espère pouvoir enfin réaliser mon petit rêve professionnel d’ici un an lorsque j’aurai trouvé la maison adéquate. Et profiter de la mer. Si ça ne marche pas on aura au moins essayé. Et si ça marche, on aura bien fait d’essayer. Car comme vous le savez, Quand on ne peut pas changer le monde, il faut changer le décor... Merci M. Pennac.

Alors zou, en route !

 

demenagement2

Je vous souhaite à toutes et tous de belles fêtes de fin d’année, merci pour vos petits mots, vos messages, vos attentions généreuses, votre fidélité. Je vous donne rendez-vous en 2013 ! Je file terminer la petite cinquantaine de cartons qui me reste…

 

demenagement1_jpg2

 

***