Je disais donc...

Ici quand tu fais tes courses au supermarché, tu as intérêt à être parfaitement bilingue parce que tu as toutes les chances d’avoir à renseigner des anglais, des américains ou des allemands sur le rayon où ils vont trouver les nouilles entre deux visites de musées. Et alors la semaine dernière je ne te dis pas avec les commémorations du d-day. Je pense épingler un badge translator sur ma vareuse.

 

Speak

Image internet

 

Ici, sur les brocantes le dimanche, tu peux trouver de la vaisselle, des bibelots, des livres, des poules et des œufs fermiers, des lapins, et même des ânes. Et personne ne trouve ça bizarre. Lesquelles brocantes sont souvent installées dans un pré où la veille, paissait tranquillement un troupeau de vaches… Cqfd…  pour le bien de tes jolies petites ballerines neuves…

DSC00081

Rhooo ces chineurs, on peut pas être tranquille, hein...

 

Ici en campagne, bien souvent ta boite aux lettres est groupée avec celle de tout le hameau à un point stratégique pour la factrice, et tellement loin de ta porte d’entrée que tu vas chercher ton courrier à vélo. C’est l’homme qui s’y colle, c’est son sport quotidien ! Je pense suggérer ce style à mes voisins, pas du tout aux normes de la poste mais tellement plus fun...

 

bal

Crédit photo internet

 

Avant le Mignon avait parfois une haleine de fennec, maintenant il a une haleine de hareng à force de manger tous les trucs douteux qu’il trouve sur le port dès que j’ai le dos tourné, trucs la plupart du temps tombés des caisses des pêcheurs, et dont je te laisse imaginer la fraicheur… Vieux crabes, crevettes de deux jours, … Et quand il ne se roule pas dessus, finalement on est contents.

Et en parlant de port, au cas où tu aurais réussi à garder ta voiture à peu près propre côté gadoue, là c’est cuit, les mouettes se chargent de te refaire la déco à leur goût. Si tu as une voiture noire comme moi, elle est relookée à peu de frais. Faut s’intégrer, mais toujours se souvenir de l'adage :

mouette

Image internet

 

Ici je suis en froid avec Mme Terraillon. Si. A cause d’une sombre histoire de deux malheureux kilos en trop qui seraient dûs à de ridicules petits écarts, une totale mauvaise foi de sa part.  Je ne te donne pas les coordonnées GPS d’où est logé ce surplus, si tu es une femme dans la cinquantaine tu le sais, si tu es plus jeune, tu ne perds rien pour attendre. Toujours est-il que du coup les rayures de ma marinière sont de traviole et que ce n’est pas tolérable. Je commence dès maintenant une session no crème d’Isigny, no teurgoule, no bulots-mayo, no crêpes. Sinon, no maillot de bain non plus.

doudou-ours-a-rayure-mariniare

Ici, on a un usage des yaourts insoupçonné par les urbains : on les laisse périmer volontairement pour en jeter un dans les canalisations toutes les semaines. Fosse septique oblige… Ecologie me voilà !

 

yaourt2

...et ferments naturels !

 

 

Voilà, les semaines qui viennent vont être mouvementées, on attaque la phase 2…

A suivre…

 

Edit de 16h15 : à la demande générale, un peu de culture locale... La teurgoule est une spécialité normande de riz au lait qu'on laissait autrefois cuire très longtemps sur la cuisinière à bois, et qui de ce fait était si brûlante qu'elle "tordait la goule", d'où la déformation "teurgoule" !

*****